Nous contacter

SUVA

Certaines aberrations ne pourront changer que grâce à votre engagement.

Pourquoi ce site ?

Entre 2012 et 2018, Interiman Group a connu un essor remarquable, doublant pratiquement le volume des salaires versés aux collaboratrices et collaborateurs qu’il délègue dans les entreprises du pays. Dans le même temps, le total des sinistres accident en lien avec l’activité du groupe et couverts par la SUVA est passé de 2,80 millions en 2012 à 1,91 million de francs en 2018. Une baisse spectaculaire qui s’explique par les efforts entrepris par Interiman Group pour réduire le nombre d’accidents.

Plus de salaires, moins d’accidents: la logique voudrait que les primes SUVA aient sinon baissé, du moins se soient stabilisées, au cours de ces six dernières années. Las! Pour Interiman Group, elles ont augmenté de 51,9%, passant de 4,72 en 2012 à 7,17 millions de francs en 2018. Le contraste est donc saisissant entre d’un côté le montant des sinistres en constante baisse et, de l’autre, l’augmentation continue à la fois des primes et des taux de primes.

Calcul de primes opaque, réserves excessives et frais administratifs prohibitifs, Raymond Knigge, fondateur d'Interiman Group tape du poing sur la table et agit.  A travers ce site, nous souhaitons présenter la situation d'Interiman Group et vous donner la parole, échanger sur les solutions possibles et créer une communauté car nous sommes persuadés, qu'ensemble, nous serons plus forts. 

Les vidéos

Il faut stopper ce monopole.

Le fondateur du groupe Interiman parle du monopole de la SUVA et les absurdités constatées depuis des années. 

Une solution possible.

Raymond Knigge propose dans cette deuxième vidéo sur la même thématique, des propositions contre contre le monopole de la SUVA.

Merci pour votre engagement.

Vous êtes plus de 125 milles personnes qui ont regardé les 2 premières vidéos, et des centaines de personnes qui ont donné leur avis. Je tiens déjà à vous remercier.

Les deux derniers scandales de la SUVA

Merci à vous tous. Vous qui avez été plus de 350'000 visiteurs à visionner nos précédentes vidéos… Cela montre à quel point nous ne sommes pas seuls ! Pas seuls à voir qu’il y a un problème. La SUVA ne peut pas continuer à se comporter comme si elle n’avait de compte à rendre à personne. Alors merci. Merci de votre soutien.

Je vous remercie personnellement pour votre contribution.

Vos commentaires

Bravo mais il va se passer quoi ? RIEN comme d'habitude les suisses moutons que l'on tonds. 

Un scandale de plus du Conseil Fédéral qui fait croire au peuple qu'il ne peut pas dire stop aux augmentations de prims lui qui a plein pouvoir d'un arrêt d'urgence.

Si on calcule la réserve de l'ensemble des caisses maladie on arrive certainement à un chiffre dépassant celui-là et aucune prévention de leur côté.

Merci Monsieur, c'est exactement ce qui pourrait arriver en assurance maladie avec un système de monopole de la caisse unique. 

Bravo pour votre courage d'aborder un sujet délicat et de faire face aux réactions.